Today October 17, 2021

Traitement des troubles de la puissance

Contenu

La puissance n’est pas seulement la fermeté du pénis et la disposition aux rapports sexuels, mais aussi le niveau de désir sexuel, la durée des rapports sexuels, etc. La violation de la puissance est un problème intime qui survient chez presque tout le monde après 35 à 40 ans.

Les facteurs psychogènes sont d’une grande importance. Autrement dit, les problèmes de puissance surviennent très souvent après des situations stressantes, des échecs, des troubles, etc. Cependant, c’est loin d’être la seule raison. Les médecins disent qu’un homme en bonne santé est capable de maintenir la santé masculine et la force masculine tout au long de sa vie. Cependant, les statistiques suggèrent le contraire, car tous les hommes ne vont pas chez le médecin, ne sont pas examinés et commencent un traitement. Des spécialistes expérimentés de la clinique médicale « Alzoria » sont engagés dans le traitement et le diagnostic des troubles de la puissance.

Puissance et alcool

La consommation régulière d’alcool affecte négativement la santé des hommes, cela a été prouvé à plusieurs reprises. Beaucoup de gens croient à tort que les boissons alcoolisées aident à améliorer les érections et à augmenter le désir sexuel. Cependant, la situation est différente: sous l’influence de l’alcool, la synthèse des hormones sexuelles est considérablement réduite et le fonctionnement de l’organisme dans son ensemble se détériore. Si nous parlons d’une forte intoxication alcoolique, la plupart des hommes dans cet état ont des problèmes d’érection. De plus, l’alcool a un effet néfaste sur les spermatozoïdes, ils deviennent moins actifs. Les experts disent que pour préserver la force masculine et la santé masculine, il est nécessaire de réduire au minimum la quantité d’alcool et il vaut mieux refuser complètement.

Problèmes de puissance: troubles

Selon les statistiques, au moins une fois dans leur vie, des hommes de plus de 35 ans ont été confrontés à des problèmes de nature intime. Il y a des dizaines de raisons pour lesquelles cela pourrait arriver. Les médecins disent que dans la plupart des cas, la violation de la puissance est causée par des maladies concomitantes des organes pelviens..

La qualité de la puissance varie tout au long de la vie:

  • De 20 à 30 ans, les rapports sexuels sont pratiqués 3 fois par semaine.
  • De 30 à 40 ans – 2 fois par semaine.
  • De 50 à 60 ans – pas plus de 2 fois tous les 15 jours.

Bien sûr, il existe des exceptions lorsqu’un jeune homme âgé de 25 à 30 ans suffit deux fois par mois et, inversement, lorsque des hommes mûrs après 50 à 60 ans ont des relations sexuelles 2 à 3 fois par semaine. Afin de préserver la force masculine pendant de nombreuses années, il est très important de résoudre en temps opportun les problèmes de puissance diminuée, même si cela se produit occasionnellement..

Diagnostique

Selon les statistiques, la plupart des hommes ne sont pas pressés de contacter un spécialiste en raison de leur timidité et de leur ignorance du déroulement du rendez-vous. En fait, le seul moyen de résoudre le problème est de subir des diagnostics de haute qualité, sur la base desquels le traitement sera prescrit. Un homme ne doit pas avoir peur ni honte, sinon le long cours de la pathologie peut avoir des conséquences désastreuses lorsqu’une érection normale ne peut pas être rétablie..

Après avoir consulté un urologue, il vous sera très probablement prescrit une échographie du pénis avec échographie Doppler. Grâce à cette procédure, il est possible d’identifier d’éventuelles pathologies vasculaires, d’évaluer le flux sanguin et de mesurer la pression artérielle..

De plus, d’autres méthodes de recherche peuvent être prescrites, en fonction des symptômes et de la gravité du processus pathologique. Par exemple, un test d’innervation du pénis, la livraison de tests pour la recherche en laboratoire, etc..

Nutrition adéquat

La nutrition joue un rôle important dans la santé des hommes. Les experts disent qu’une nutrition déséquilibrée conduit souvent à des problèmes intimes. Il est conseillé aux hommes d’enrichir leur alimentation avec de la viande, des légumes, plus d’herbes fraîches, du poisson et d’autres fruits de mer. Les nutritionnistes recommandent de préparer les repas exclusivement par ébullition ou cuisson à la vapeur; il est fortement déconseillé de les faire frire dans l’huile. De plus, vous devez manger des épices telles que la cardamome, la cannelle, la muscade, le curcuma, etc..

Violations

La violation de la puissance chez les hommes peut être conditionnellement divisée en plusieurs groupes:

  • Violation primaire. Dans ce cas, nous parlons de puissance, qui n’a rien à voir avec des processus pathologiques concomitants. Les problèmes de santé masculins peuvent survenir en raison d’un manque prolongé de rapports sexuels ou en raison de facteurs constitutionnels.
  • Violation secondaire. Les troubles secondaires comprennent les situations où l’impuissance sexuelle chez l’homme a une cause sous-jacente, associée, par exemple, à des troubles endocriniens ou à des facteurs névrotiques. En d’autres termes, une violation de la puissance n’est pas une pathologie indépendante, mais survient à la suite d’autres troubles du corps..
  • Impuissance de type patoréflexe. En termes simples, cette violation de la puissance est associée à une «attente d’échec». La plupart des cas surviennent chez des hommes relativement jeunes âgés de 20 à 30 ans. Les raisons peuvent être le stress émotionnel, la peur des rapports sexuels, la peur de ne pas être à la hauteur des attentes du partenaire, etc..
  • Forme de sevrage de trouble de la puissance. La forme principale de ce trouble est des processus stagnants dans la prostate. Cela se déroule généralement en deux étapes: d’abord, il y a une augmentation de la libido et une érection incontrôlée, puis – une diminution de la libido et des problèmes d’érection. Le plus souvent diagnostiqué après l’âge de 45 ans.
  • Impuissance sélective. Avec l’impuissance sélective, les problèmes d’érection ne surviennent pas toujours, mais seulement dans certaines situations. Les problèmes intimes ne peuvent se manifester qu’avec une personne spécifique, dans un lieu spécifique, etc. Par exemple, il est souvent confronté à des hommes qui ont perdu tout intérêt pour un partenaire sexuel permanent, il y a des remords dus à l’adultère, etc..
  • Impuissance hystérique. Pour être clair, expliquons la situation avec un exemple: pendant les rapports sexuels, la femme a constamment reproché à son mari de ne pas avoir de plaisir, que la taille des organes génitaux ne correspondait pas à celle souhaitée – dans ce contexte, l’homme a développé l’impuissance par rapport à sa femme. Mais. dans d’autres cas, ce n’est pas un problème. par exemple, pendant le sommeil et le matin, il y a une érection confiante.
  • Troubles psychogènes. Dans ce cas, nous parlons de l’absence de troubles physiques – l’homme est en bonne santé physique et est capable d’obtenir une érection. Cependant, cela devient impossible en raison de facteurs psychologiques et émotionnels. dysérection. Les raisons peuvent être l’épuisement professionnel, qui est sous pression constante ou la peur de perdre un emploi, des complexes (par exemple, une petite taille de pénis), etc..
  • Neurogène. L’impuissance neurogène peut être associée à la fois aux pathologies du cerveau et de la moelle épinière (accident vasculaire cérébral, maladie de Parkinson, oncologie, sclérose, ostéochondrose) et périphérique. Ceux-ci incluent l’alcoolisme, les opérations antérieures dans la région pelvienne, les problèmes du système urinaire, etc. Tous ces facteurs peuvent endommager le système nerveux qui régule l’érection..
  • Troubles artériels et veineux. des violations de puissance surviennent en raison d’une détérioration de l’état des vaisseaux des organes pelviens. La pathologie se développe dans le contexte d’une diminution du flux sanguin dans les corps caverneux du pénis et d’une augmentation de son écoulement des corps caverneux lors d’une érection.
  • Endocrine. Souvent, les facteurs endocriniens sont à l’origine d’une violation de la puissance. En règle générale, cela est influencé par les perturbations hormonales dans le corps. Par exemple, la production de testostérone (hormone masculine) est considérablement réduite. Le premier symptôme est un manque de libido. Si vous consultez un médecin en temps opportun et commencez le traitement, le pronostic est très favorable..
  • Médicinal. Il existe un certain nombre de médicaments qui nuisent à la santé des hommes. Par exemple, ceux-ci incluent des médicaments contenant des hormones qui contiennent des hormones féminines ou d’autres composants qui suppriment la production de l’hormone mâle. En outre, les antibiotiques ou antihistaminiques conventionnels peuvent également entraîner de telles conséquences s’ils sont pris de manière incontrôlable à des doses élevées..
  • Troubles organiques et traumatiques. Les raisons de la puissance peuvent être associées à une fibrose caverneuse ou, par exemple, à des interventions chirurgicales sur l’organe génital.

Quelle que soit la cause de l’impuissance, elle réduit toujours considérablement la qualité de vie. la plupart des pathologies sont traitables, c’est-à-dire que les troubles de la puissance peuvent être éliminés. L’essentiel est de contacter un spécialiste à temps!

Jocelyn Hannah

Jocelyn Hannah

Top